transformation

à chaque moment nous commençons du neuf

Actualité : accompagnement à l'aide du composé floral "Maturité" de chez DEVA.

Franchir des seuils de compréhension et accéder à une forme de sagesse.

Fleurs d'Amandier, de Bouleau, d'Hibiscus, de Noyer et de Sauge, qui raniment en moi vitalité et joie de vivre pour une nouvelle harmonie dans une juste relation avec moi-même et avec le temps qui passe.

"De notre conception à notre mort, la vie est conçue comme un chemin d’initiation, un cycle d’expériences successives. La roue qui va tourner son grand tour est à chaque point où son cercle ferré touche le sol à son point de départ. Chaque instant est le début, chaque nouveau jour, chaque nouveau livre, chaque nouvelle rencontre. A chaque moment nous commençons du neuf. […] La vie ne commence de faire mal, très mal, que lorsque nous ne nous laissons pas porter par son courant […]. 
Retenir le flux de l’existence, c’est oublier que la vie est l’art de la métamorphose. La femme que vous avez devant vous a déjà enterré un enfant, l’enfant qu’elle a été ; joyeux, il chantait et dansait ; puis une adolescente embarrassée de ses jambes. J’ai enterré aussi une jeune femme, une jeune mère. J’ai enterré une femme mûre. Je viens même d’enterrer la femme féconde que j’étais ; c’est-à-dire que je suis entrée dans ma seconde fécondité. Et j’enterrerai cette femme mûrissante que je suis en devenant la femme vieille qui est en moi ; puis la très vieille femme ; puis, la morte et celle qui fera le passage vers l’autre rive.

Ainsi, chaque fois que j’ai quitté un espace, je suis entrée dans un autre. 
Ce n’est pas facile. C’est dur de quitter le pays de l’enfance ; c’est dur de quitter le pays de la jeunesse ; c’est dur de quitter l’épanouissement féminin, de quitter la fécondité. 
D’un pays à l’autre, d’un espace à l’autre, il y a le passage par la mort. Je quitte ce que je connaissais et je ne sais pas où je vais. Je ne sais pas où j’entre. Traiter ce passage comme s’il allait de soi ? Bien sûr que non : ce serait légèreté. Mais, puisque plusieurs fois déjà j’ai fait l’expérience qu’en quittant un " pays " j’entrais dans un autre d’une égale richesse sinon d’une plus grande richesse, pourquoi donc hésiterais-je devant la vieillesse ?

Christiane Singer"

Je vous invite à aller sur ce site http://catcairn.wix.com/cc#!l'artiste pour rencontrer le beau travail de Catherine Cairn, et merci à San Jee de m'avoir offert cette découverte !

Catherine cairn

 

s'accepter totalement

"Il existe un curieux paradoxe : quand je m’accepte tel que je suis, alors je peux changer." Carl Rogers

vegetal-2.jpg

billet d'Equinoxe

premiers rayons d'automne dans mon mûrier-platane

accueil total de l'énergie de l'équinoxe

transformation puissante et paisible

murier-automne.jpg

le bouquet du mois d'avril

Voici l'énergie collective du mois d'Avril telle qu'elle se présente à moi à travers ma reliance quotidienne aux messages des fleurs.

C'est un bouquet de fleurs de Buis, Rudbeckia et Zinnia, qui viennent nous parler de profonde transformation vers un nouveau niveau de conscience, où l'expression et la réalisation de soi se mettent en place non pas en force, mais dans la liberté et la justesse, tant la puissance intérieure est installée, solide, concentrée, et en même temps légère, rieuse, empreinte de pure vérité.

C'est un choix.

C'est une force majestueuse qui fait sauter les verrous, tout comme cette illustration glânée ce matin sur Facebook.

Beau mois d'avril à tous !

liberte-130404-2.jpg

pourquoi Rudbeckia ?

Apportant courage et maîtrise de soi, l'élixir floral de Rudbeckia permet la libération et la compréhension d'émotions cachées et refoulées, et invite à se voir tel que l'on est ... ce qui n'est pas toujours très confortable momentanément, mais permet véritablement de clarifier et intégrer les émotions qui pèsent sur l'individu et polluent la psyché. Il s'agit souvent d'émotions liées à un traumatisme ou à des expériences douloureuses.

Je rencontre cette énergie dans les moments de crise et de grande transformation. Le Rudbeckia accélère l'apparition de nouveaux niveaux de conscience et aide à dissiper les énergies qui font obstacle à la transformation intérieure.

C'est un puissant catalyseur d'évolution, pour lequel un accompagnement bienveillant me semble indispensable. Car, même si mon intention de travail est toujours la non-violence, le Rudbeckia va placer la personne face aux toxines émotionnelles que son mental a soigneusement refoulées au plus profond, depuis parfois des dizaines d'années. Les autres élixirs du mélange viennent souvent adoucir le message sans pour autant en atténuer la teneur, et un accompagnement avec les différentes techniques vitalistes (exercice physique, relaxation, ...) permet d'ancrer les évolutions de manière douce et constructive.

Le nom "Rudbeckia" pour ce nouveau site est là pour dire à quel point il est important de laisser les vieilles émotions derrière nous, après les avoir conscientisées, nettoyées, transmutées. Le pardon ouvre la porte à tant de lumière dans nos vies !

Références :les fruits de mes expériences et "les élixirs floraux européens", de Philippe Deroide, Editions Le Souffle d'Or.