âme

edelweiss, chemin de vie

Un jour de septembre ...

Pendant que ma fille savoure la fin de sa licence en tourisme et économie solidaire à Avignon et que mon fils voyage sa vie au Pérou, je rends grâce à cette belle journée de fin d'été, où j'avais un seul rendez-vous : avec moi-même.

Ce soir je suis dans la même énergie que sur cette photo, prise il y a quelques semaines dans les Hautes Alpes au milieu des Edelweiss. 

Gratitude pour cette Vie !

P8170119 reduiteP8170123 reduite

Quel est le message de l'élixir floral d'Edelweiss ?Il aide à porter un regard lucide sur ses choix de vie et à redéfinir clairement ses objectifs en fonction de ses potentialités. Il apporte force, courage et protection nécessaires pour accomplir notre idéal de vie. (Source : Philippe Deroide)

 

un cadeau de Christian Bobin au petit matin

"L'âme nait au point de rencontre de notre néant avec la lumière qui nous en sauve."

Christian Bobin (la grande vie)

Believe

choisir ses priorités

Chaque jour je reçois un message dans ma boite Mail de "Conversation avec Dieu" ... Abonnez-vous en suivant ce lien, ça tombe souvent pile-poil sur le besoin du moment et ça fait toujours beaucoup de bien ! Voici celui d'hier, formidable pour moi !...

En ce jour de votre vie, je crois que Dieu souhaite que vous sachiez …
que la raison pour laquelle vous êtes sur Terre a peu de choses
à voir avec ce à quoi vous passez le plus clair de votre temps.

Peut-être pourriez-vous réorganiser vos priorités juste un peu,
prêter plus attention à votre âme, vous ne pensez pas ? Quand
était-ce la dernière fois où vous avez médité même une demi-heure ?
où vous vous êtes assis pour lire quelque chose de spirituel et inspirant ?

Parlez-vous à Dieu tous les jours ? Pourquoi ne pas faire
durer la conversation un peu plus longtemps ?

Avec tout mon amour, votre ami ..
Neale

la raison pour laquelle vous êtes sur Terre a peu de choses à voir avec ce à quoi vous passez le plus clair de votre temps

la crise selon Christiane Singer

La crise selon Christiane Singer

J’ai gagné la certitude que les catastrophes sont là pour nous éviter le pire. Et le pire, comment pourrais-je exprimer ce qu’est le pire ? Le pire, c’est bel et bien d’avoir traversé la vie sans naufrages, d’être resté à la surface des choses, d’avoir dansé au bas des ombres, d’avoir pataugé dans ce marécage des on-dit, des apparences, de n’avoir jamais été précipité dans une autre dimension. Les crises, dans la société où nous vivons, elles sont vraiment ce qu’on a encore trouvé de mieux, à défaut de maître, quand on n’en a pas à portée de main, pour entrer dans l’autre dimension. Dans notre société, toute l’ambition, toute la concentration est de nous détourner, de détourner notre attention de tout ce qui est important. Un système de fils barbelés, d’interdits pour ne pas avoir accès à notre profondeur.

C’est une immense conspiration, la plus gigantesque conspiration d’une civilisation contre l’âme, contre l’esprit. Dans une société où tout est barré, où les chemins ne sont pas indiqués pour entrer dans la profondeur, il n’y a que la crise pour pouvoir briser ces murs autour de nous. La crise, qui sert en quelque sorte de bélier pour enfoncer les portes de ces forteresses où nous nous tenons murés, avec tout l’arsenal de notre personnalité, tout ce que nous croyons être.

Récemment sur une autoroute périphérique de Berlin où il y a toujours de terribles embouteillages, un tagueur de génie avait inscrit sur un pont la formule suivante : "Détrompe-toi, tu n’es pas dans un embouteillage, l’embouteillage c’est toi !".

Nous sommes tous spécialisés dans l’esquive, dans le détournement, dans le "divertissement" tel que le voyait Pascal. Il n’y a au fond que cette possibilité, subitement, de se dire : "Oui mais tout cela, tout ce qui m’enserre, tout ce qui m’étrangle, mais c’est moi !"
Fillle soleil jupe

ce jour, j'accueille et je libère

ce jour, j'accueille et je libère.

Rudbeckia, je me donne à toi !

emmène-moi

dans ces lieux de mon âme

où il fait froid

où je ne veux pas

pour que pétille gaiement

toute la Vie en moi

apporte la lumière

la belle vérité

la vraie liberté

arttherapie-111012.jpg

le bouquet du mois de mai

Pour ce mois de mai, le message que j'ai à partager est d'une grande puissance, porté par le surprenant mélange de deux fleurs européennes et d'une fleur de la Cordillère des Andes :

Alchémille argentée - Iris - Trompette du jugement dernier (toloache)

Ce bouquet nous parle de foi devant la transition vers l'inconnu, notre âme bien à l'écoute des messages subtils qui circulent entre ciel et terre, notre coeur grand ouvert à l'amour inconditionnel, nos sens nourris par la beauté du monde.

Il n'y a rien à ajouter, ni mots ni images, tant ce message est fort.

s'approcher corps et âme de son âme-autre

une lecture lumineuse

"Dans le monde de l'esprit, le manque phallique, à l'inverse de la réalité physique, est inscrit dans l'homme. Il est symbolisé par la côte que Dieu a prélevée sur Adam pour créer sa compagne, son âme-autre. Nantie de son coté masculin, elle est donc créée au départ entière. L'homme, lui, ne peut récupérer sa côte qu'en réclamant son côté féminin. Alors seulement il est prêt pour sa femme. Une femme qui, reconnue sur terre, trouvera, elle, le courage de s'approcher de lui corps et âme."

Arouna Lipschitz, Dis-moi si je m'approche, Le voyage initiatique d'une femme moderne, 1999.

dsc00232-1.jpg

hibiscus, fleur de femme

En cette journée de la femme et du féminin, la délicate vibration de la fleur d'Hibiscus.

Elle permet à la chaleur de l'âme et des sentiments de pénétrer la sexualité, et favorise l'éveil de la sensualité dans la sexualité, la véritable sensualité qui rattache la chaleur de l'âme à la passion du corps. Une très belle façon de spiritualiser et illuminer la matière. Mmmmmm ....

img-0384.jpg

accueillir le silence

Sachons accueillir la solitude et le silence, dans la confiance absolue.

chopra-choix-1.jpg